Comédien

avec Ondinnok, Théâtre Mythologique Amérindien, Montréal QC / photo Martine Doyon

Rodrigo Ramis est comédien, danseur, échassier, percussionniste

Il commence au Chili en co-fondant le Consorcio Azur, Groupe d’actions poétiques, éditant un fanzine d’art et poésie et créant des actions d’art performatives très diverses. Le tout sous dictature de Pinochet.

En France il obtient un DU de Théâtre à la faculté de théâtre de l’Université Paris-VIII, et co-fonde la compagnie Léon Céléna en 1992 avec Bruno Subrini (Molière de la Révélation en 1995). Il joue Léonce dans Léonce et Léna de Büchner, mise-en-scène B. Subrini.

Après une rencontre pratique avec le Workcenter of Grotowski en 1992, il s’oriente vers une pratique holistique intense, avec arts martiaux associés à des techniques de soin, travaillant également avec la Compagnie Premier Amour avec Égé-Nil, sur les traces de Tadeusz Kantor (1993-1996).

Il intègre la Compagnie de danse contemporaine Spinach Ballet de Luna Bloomfield (1997) en tant que danseur (Vive la Vie !; La Novia), et s’intéresse aux arts de la rue, en travaillant comme comédien, percussionniste, échassier, artificier (Compagnie K, L’Arbre à Nomades, Compagnie Remue-Ménage, Turbul), tout en continuant son travail d’un théâtre contemporain autour de l’art de l’acteur avec le Workcenter of Grotowski & Richards, Compagnie Ayna, Compagnie de la Yole (2002 – 2015).

 

Lors de nombreuses rencontres pratiques avec des compagnies internationales à l’Arta-Cartoucherie (Teatro da Vertigem du Brésil, Maud Robart d’Haïti, Maria-Cristina Formaggia, Italie-Bali), il intègre en 2010 Ondinnok, Théâtre Mythologique Amérindien, sur une création à Montréal, Québec.

in FLUDO, Compagnie K / photo Mathilde Sicot
dessin Jorge Zambrano Núñez

Il fonde fin 2012 la compagnie Théâtre d’Ailes Ardentes, pour laquelle il est Directeur Artistique, metteur-en-scène, comédien, poète.

 

 Il joue dans Jeu et Théorie du Duende, de García Lorca, et dans Au Cœur de l’Être (poésies personnelles), Performances présentées dans des lieux très divers; dans Chimère d’Ailes Ardentes, de Jordan Estevan.

 

Lecteur de textes et poésies en français et castillan (avec Anny Romand, Pierre Santini….).

 

Il collabore et joue également avec le Collectif Focus Trap in Lettres des Steppes, du poète mongol Mend-Ooyo Gombojav, exploitation à suivre….